«

»

Jan 11

Actualités de la Côte d’Azur du 11/01/2018

  • À la une de l’actualité, journée décisive pour les salariés de la société Galderma. Une réunion importante se tient aujourd’hui entre les représentants du personnel et la direction. Des négociations sur l’avenir de l’entreprise et les modalités de licenciement doivent avoir lieu. Une discussion qui s’annonce difficile puisque les salariés se sont largement mobilisés pour se faire entendre, mais la direction n’a jamais flanché.  Le pole azuréen de Galderma, ce laboratoire spécialisé dans la dermatologie et  situé à Sophia Antipolis doit fermer ses portes dans les prochains mois, les emplois de 550 personnes sont menacés.
  • 7 membres d’une même famille se retrouvent devant le tribunal correctionnel de Grasse aujourd’hui. Des frères, sœurs, compagnes et amis sont accusés d’avoir acheté des villas sur la côte d’azur avec de l’argent provenant d’un trafic de cocaine et de canabis. Le patrimoine immobilier est estimé à 4 millions d’euros. La peine la plus lourde 4 ans de prison ferme,  a été requise contre l’un des frères, organisateur présumé de la fraude, 4 ans de prison avec sursis pour les autres. La décision du tribunal est attendue en fin de journée.
  • L’actualité c’est aussi cette grosse colère de Christian Estrosi contre Escota. Le maire de Nice s’en est pris à la société qui gère les autoroutes azuréennes. Il les tient pour responsables de l’énorme embouteillage qui a paralysé l’est et le centre de Nice il y a deux jours. Mardi soir, Escota ferme entre 18 et 20h l’échangeur de St Isidore en direction de l’Italie, alors que Nice de son côté ferme le tunnel Liautaud en raison des risques de crue du Paillon. Christian Estrosi a demandé à Escota de mettre en place une nouvelle procédure pour que cela ne se reproduise plus. La société d’autoroutes a répondu qu’elle avait agi par mesure de sécurité.
  • Une vingtaine d’associations saisisssent aujourd’hui le conseil d’état. Elles souhaitent faire suspendre la circulaire qui organise le recensement des migrants dans les centres d’hébergement d’urgence. Les associations craignent que les données ne soient collectées et transmises aux autorités.
  • On passe à la météo, et aujourd’hui le temps sera relativement sec, mais les nuages seront toujours très présents dans le ciel azuréen. Les témpératures légerement plus froides que la semaine dernière. Il fera entre 7 et 14 degrés en moyenne.

Ecoutez plus d’informations à l’antenne de Nice Radio.